mardi 1 décembre 2009

Les Chinois, sexistes ?

Les Chinois, sexistes ? Aujourd’hui, sans doute pas beaucoup plus que les occidentaux, mais les valeurs traditionnelles, elles, le sont profondément ! Découvrez-le à partir de quelques expressions traditionnelles…

男尊女卑 : les femmes sont traitées comme inférieures par rapport aux hommes. Voilà, on a commencé fort, et regardons comment cela se révèle.

头发长,见识短:Les cheveux sont longs, mais la connaissance est courte. Le terme 见识 que j’ai traduit par connaissance réfère à la connaissance due à l’expérience. Cela reflète le fait que dans les temps anciens, la femme ne quittait pas le foyer, comme l’illustre cette dernière expression : 大门不出二门不迈.

内人 , la personne à l’intérieur, utilisée désigne l’épouse. C’était d’ailleurs une tournure de modestie… On trouve aussi 内助, plus littéraire, son assistante au foyer, désigne toujours l’épouse… 贤内助 est un peu plus joli. Illustré sur Baidu (le google-wikipedia chinois) par la photo suivante




相夫教子 : expression rappelant les occupations de l’épouse : s’occuper du mari et élever les enfants. On le retrouve aussi dans 贤妻良母. Une version moderne existe aussi : 上得了厅堂,下得了厨房 : sortable et sait faire à manger.

夫唱妇随 : Le mari chante, l’épouse l’accompagne. Désigne l’obligation traditionnelle du respect de la femme envers son mari. Rappelons qu’il existe un code confucéen qui se résume en 三从四德 qui résume les trois personnes et les quatre valeurs que la femme doit respecter. Ces trois hommes sont d’abord son père, puis son mari une fois marié, enfin son fils ainé en cas d’absence ou de décès du mari.

Cette expression « 夫唱妇随 : Le mari chante, l’épouse l’accompagne » est aujourd’hui utilisé pour décrire l’harmonie dans le couple. Remarquons que la direction des choses est conservé chez l’homme. Dans le cas contraire, on parle de 妻管严, équivalent de notre « la femme porte la culote ». Mais ce qui est amusant, c’est que cette expression est exactement homonyme à 气管炎, le nom d’une maladie…

Vous savez écrire être jaloux en chinois ? 嫉妒 , deux caractères phonétiques, la clé orientant le sens étant 女 dans les deux cas, et 女, c’est la femme…

Nous finirons par une phrase célèbre de 毛泽东, qui rattrapera un peu le niveau de ce soir: 女人能顶半边天 : les femmes portent la moitié de notre ciel…

2 commentaires:

婉諭 a dit…

哈哈哈哈好好笑喔
雖然我只看得懂中文部分

重點是你哪裡學到這些詞的
還妻管嚴 笑死我了!!!

Olivier a dit…

我不怎认为 中国人当然比欧美人性别歧视..