dimanche 12 octobre 2008

Ils n'ont quand même pas inventé la poudre?

Souvenez-vous de votre bac, particulièrement de votre épreuve d'histoire. L'aviez-vous studieusement préparée? Aviez-vous préféré regarder Roland Garros? Plus sérieusement, que connaissiez-vous de la Chine à cette époque là? Si vous étiez dans mon cas, c'était à peu près le néant.

Pourtant la Chine a une histoire longue, et noble, comme les chinois aiment si bien le rappeler. La Civilisation Chinoise fut en avance sur l’occident depuis son émergence jusqu’à environ la période de la Renaissance Italienne. Ce n’est qu’au moment de la révolution industrielle en Europe que la Chine a réellement pris un wagon de retard, retard qu’elle rattrape aujourd’hui.

Les cours d’histoire que nous, petits Français, recevons à l’école sont centrés sur la France. On apprend l’histoire de France, et on ne s’intéresse aux autres pays que lorsqu’il s’agit de relations avec la France.

Les Chinois au contraire ont des cours d’Histoire Mondiale. L’empire Grec, l’empire Romain, ils connaissent bien. Les principaux faits historiques de France, d’Italie ou d’Allemagne après le XIVème siècle, ils sont plus qu’initiés. Ils connaissent aussi bien la Révolution Française que Napoléon, ses conquêtes et les codes qu’il a donnés à la France. L’histoire Française a beau être aussi noble que nous le voulions, les valeurs de la révolution Française ont beau être celle de notre civilisation actuelle, les Chinois n’ont jamais été mêlé à ces éléments historiques et idéologiques. Pourtant ils s’ouvrent sur l’occident et son histoire, sur notre histoire.

Pas comme nous qui nous contentons souvent de ne connaitre les Chinois que par leurs crachats, Mao, le riz cantonnais et les chiens qu’ils mangent…

----

Je complète pour répondre à François. Je suis allez faire un tour sur le site de l'éducation nationale pour y trouver les programmes d'histoire. Une seule et unique référence à la civilisation Chinoise apparait, cette étude constitue les 10 derniers pour cent du programme de 6ème, la partie que l'on oublie souvent, faute de temps:

La dernière partie ouvre le programme à une civilisation asiatique : Chine des Han ou Inde des Gupta. A son apogée, sous le règne de l’empereur Wu (140 – 87 av. J.-C.), la Chine des Han connaît une brillante civilisation. La route de la soie permet un commerce régulier entre Rome et la Chine à partir du IIe siècle av. J.-C.

Mais pas de référence à la révolution culturelle, au grand bond en avant, etc. On est bien loin des objectifs des préambules des programmes: À l’école primaire, les élèves ont abordé le vingtième siècle et notre époque, en privilégiant le retentissement national des grands événements. Le programme de 3ème approfondit et élargit cette étude. Il dégage les grandes lignes de force de l’histoire du monde depuis 1914...

6 commentaires:

François a dit…

Interesting...
Moi-même je n'aurais pas pensé que les petits chinois apprennent l'apport de Napoléon dans le droit français.
Mais ne renie pas ta propre formation! Nous aussi, en tant que petits français, nous avons des cours sur la rév. culturelle, le grand b*nd en avant, ou les évènements de "90-1" (hé hé tu as vu, je pense à toit et je t'évite les geôles chinoises), l'imprimerie ou la boussole.
Mais bon, on était certainement pas aussi studieux..

François a dit…

(Maintenant que je t'ai réparé ton blog, je vais pouvoir te répondre !)

Bah alors Mat, tu es passé directement de la 3e à la prépa ?? Tu as fait quoi en Terminale ?
Bon, bon, j'ai pas le lien officiel, mais l'info est néanmoins valide :
http://www.magicmaman.com/,le-programme-d-histoire-geographie-de-terminale-s,94,1610.asp

regarde Histoire, point E : ". Les modèles communistes : étude poussée du modèles soviétique / chinois."

Sur ce, bonne nuit, je rétourne à ma révision de pâle...

Sarah 姗 a dit…

Salut Mat!
Je ne m'étais pas encore posé la question sur ce que les Chinois savaient du monde autour d'eux, mais à première vue ils en savent bien plus que beaucoup d'Américains (sorry... je les aime bien quand même) qui ne savent même pas placer l'Europe sur une carte.
Et puis on va finir par passer pour des anti-occidentaux (cf le premier commentaire de François), mais il faut tout de même reconnaître ce qu'il y a de bien ici!! Merci pour ça.

Mathieu a dit…

S'ils s'agit de placer les états sur la carte, certains chinois sont maitres en la matière: l'un de ceux avec qui j'ai discuté ce week-end connaissait l'existence et la localisation de la plupart des micro-états européen comme le Vatican, le Luxembourg, Andorre, Monaco...

blog a dit…

Ah bah ça c'est sur, les Américains sont pas des fous de géographie, et mes craintes ici aux US se sont plus que confirmées (la plupart ne savent pas combien il y d'habitants aux US, nombreux ignorent leur propre système politiques (types d'élection, rôles des chambres), ils connaissent à peine le nom des autres dirigeants (excepté peut-être Hussein..), et j'en passe...) et je dois avouer, ici, je fais plutôt mon anti-américain (avec mes amis Allemands et Portugais :-) aaah l'Europe !)

Mais rassure-toi Sarah, je ne suis absolument pas "pro occidental" :-) Toutes mes excuses si mon premier commentaire laisse cette impression :-( Au contraire, ça me fait plaisir de savoir que vous vous plaisez tous autant en Chine (j'ai tellement envie d'y retourner!), et que cette culture si différente continue de vous troubler, choquer, surprendre, émouvoir.

Bien à vous.

François a dit…

euh le dernier post c'est moi (François), désolé je teste l'openID...