jeudi 3 juin 2010

入乡随俗 - Le test Mali-Qing

Voici un petit questionnaire qui t’aidera à déterminer ton aptitude à 入乡随俗 (= à Pékin fais comme les pékinois)

Pour chaque concept, tu marques 1 point si tu savais que c’était une coutume chinoise, tu en marques 2 si tu l’as accepté, et tu en marques 4 si tu l’as adopté !

Un exemple. Supposons que le chinois ait pour habitude de cracher. Cracher avec un raclement de gorge retentissant. Ça doit bien être de notoriété mondiale, tout le monde marque un point. Si tu ne te retournes même plus aux avertissements pré-jets salivaires, tu marques 2 point. Et si tu craches en faisant encore plus de bruit que les chinois, tu marques 4 point. Compris ? C’est parti.




Comment comprendre ton score :

  • Si tu as moins de 10 points, tu ne sais même pas que Mao est arrivé à pied par la Chine. Tu penses que Pearl Harbour a été bombardé par les coréens et les sushis cantonais te dégoutent. Bref, ce blog n’est pas fait pour toi. C’est dommage, tu ne sais même pas à quel point tu serais romantique de ce coté du globe.

    • Si tu as entre 10 et 40 points, tu es incollable sur les questions de culture chinoise, tu as lu tous les écrits d’André Chieng, tu connais la fréquence de crachage moyenne par habitant et sa croissance annuelle, tu peux raconter les guerres sino-japonaises en précisant toute l’abomination des soldats nippons, et tu as lu tous les articles d’Aurélien sur les rétroflexes et les occlusives. Malheureusement tu n’as jamais approché le moindre chinois, parce que tu ne dines jamais avant 18 heures, parce que tu restes cloitré chez toi durant les tempêtes de sables et parce que tu trouves la musique du propaganda vraiment trop relou. Tu peux mieux faire.

      • Si tu as entre 40 et 60 points, plus rien ne t’étonne de la part des chinois. Tu vieux-chouffises avec les nouveaux arrivant embarrassés quand on leur demande s’ils cherchent une copine chinoise ou s’ils savent nager, les locaux arrêtent de te demander de parler chinois alors que c'est ce que tu faisais, et tu es capable de remonter les rues à contre-sens à vélo avec un parapluie dans une main et le sac en plastique de fruits que tu vas offrir à tes amis pour le diner auquel tu es invité pour 17h30.

        • Si tu as entre 60 et 80 points, tu as compris que ta nationalité française te garantissait le romantisme à vie. Tu te permets donc de parler avec un affreux erhua pékinois, tu laisses trainer tes petits os sur la table et tu fais des blagues sur le cours de l’immobilier pékinois. Bref, tu as 入乡随俗é, bravo ! Attention, le prochain retour en France va être dur ! 

          • Si tu as plus de 80 points, tu as triché. C'est mal.

          5 commentaires:

          Anael a dit…

          Hahaha! Excellent!
          Et tu marques combien de points toi?

          Anonyme a dit…

          40 tout rond pour moi. Maintenant je te laisse deviner les quatres coutumes que j'ai adoptées !

          Pierre

          LaGrenouille a dit…

          39 points.
          J'etais pas au courant que le cours de l'imobilier etait si suivit que ca.
          J'etais pas non plus au courant que les chinois ne savaient pas nager, c'est une de leurs activite favorites dans mon departement.

          Mathieu a dit…

          Je marque 56, plus que 4 points pour atteindre le degre superieur!

          Alors Pierre, tu dine tous les jours a 5h30, tu remontes les rues a contre-sens, tu apportes des fruits (Sarah et Gregoire) quand tu es invite, et tu ne sais pas nager?

          Gregoire, viens nous rendre visite, tous les jours a 14h30 on fait le point sur les derniers cours :-)

          Fabien a dit…

          Hey Mat, tu nous fais une courbe d'évolution de ton score en fonction du temps depuis ton arrivée en Chine ? ;p