dimanche 7 décembre 2008

Le Poisson Rouge

Le poisson rouge ou carassin, (Carassius auratus auratus (Linnaeus, 1758)) est un animal commun dans le monde entier, à l'état sauvage dans des eaux douces, calmes et tempérées, ou domestiqué dans les bassins et les aquariums. Il est issu d'un cyprin ou carrassin asiatique, le cyprin doré (Carassius auratus), il est donc proche du Carrassin commun mais ce dernier ne parait pas être l'ancêtre direct ni la forme sauvage du poisson rouge.

Intéressant… Le saviez-vous ?

Saviez-vous aussi que les poissons rouges étaient originaires des rivières, lacs et étangs de Chine où leur domestication est déjà mentionnée en 970 avant Jésus Christ ?

Moi je ne savais pas qu’il était d’usage d’expliquer l’origine du titre de son blog. Alors, merci Arnaud de me rappeler à mon devoir. Après plus de 4 mois d’incompréhension, le mystère du poisson rouge en terre communiste s’apprête à être levé ! Référence à l’expression comme un poisson dans l’eau ? Ce titre ressemble bien à l’ambition que j’avais de me fondre dans cette grande Chine qui fait peur, comme dirait Pierre, et de me fondre au point de devenir rouge moi aussi. Un titre raillé comme il se doit sur douxanddouce@blogspot.com... Mais peut-être Julien lui-même ignore-t-il aussi l’origine réelle de ce titre ?

Si ces deux dernières années il était naturel pour mes camarades de Chinois de me faire signe dès qu’ils voyaient des petits poissons rouges, en bassin ou dans leurs assiettes, les nouveaux lecteurs de ce blog ne doivent certainement pas comprendre cette petite tradition. Tradition instaurée par Mme Bai, ma professeur de Chinois, elle-même qui fut pourtant la créatrice de mon nom chinois…

Un nom Chinois ? Oui, j’ai un nom Chinois, et tout ceci à un rapport avec ce nom Chinois. Ma chère grande Cécile me fit part aujourd’hui de l’amusement qu’elle avait à lire les prénoms des chinois qu’elle côtoyait : « Pour mon boulot, je corresponds avec des chinois qui ont des noms hyper rigolos, genre un prénom américain et un nom de famille chinois : Bruce Wang, Rob Li, etc. Je sais pas trop pourquoi c'est comme ça, est-ce que c'est une mode ou bien? Comme si tu appelais tes enfants Chang et Wang Saintes, ce serait bizarre.... »

Alors Cécile, sache que tu n’es pas trop loin de la vérité. Pas sur les enfants chinois, ne t’inquiète pas, mais sur le mélange franco-chinois Wang Saintes.

Il faut savoir que les prénoms ou noms chinois ne sont pas aussi simples à prononcer que les classiques Wang ou Li. L’occidental moyen est incapable de prononcer nombre de sonorités chinoises, ou plus exactement de faire la différence entre des sonorités proches, comme par exemple les 4 sons Z, C, J, Q tous plus ou moins proches de notre Ts, et dont on fait l’amalgame en transcrivant phonétiquement le Chinois vers le Français. C’est aussi le cas de d’autres sons, comme le Ch et le Zh, rassemblés en Français sous le son Tch. Il faut rajouter à cela le fait bien connu que le Chinois est une langue à 4 accents. Ainsi 8 personnes de noms différents en Chine pourront se retrouver avec le même nom Chang en France !

Alors que ce soit par lassitude d’entendre son prénom écorché, ou par bonté envers les occidentaux qui retiennent beaucoup plus facilement les prénoms classiques, ces chinois se choisissent un prénom occidental avant de voyager à travers le monde. D’où le Bruce Wang, le Rob Li…

D’ailleurs, à Tsinghua, tous les élèves ont un petit prénom anglais, tous sauf les petites chinoises qui apprennent le Français. Les prénoms à la mode ? Michelle, étonnamment, mais surtout Hélène ! Elles veulent toutes s’appeler Hélène ! Car comme vous ne le savez peut-être pas, Hélène est la chanson la plus populaire de Chine ! Attends, Hélène, de quoi tu parles, quand même pas de cette chanson de série tv débile ? Et bien admirez la version karaoké! . Hélène, qui se fait d’ailleurs atrophiée en Yiliannuo(伊莲娜)… Quand je vous dis que la transcription phonétique des noms fait souvent très mal…

J’ai eu du mal à ne pas rire quand la petite Peng Lin est venu me demander de lui trouver un prénom français, en m’avouant qu’elle aimait bien Hélène, parce que ça ressemblait phonétiquement à son vrai prénom…

Mais on s’écarte du vrai sujet. Un poisson rouge en terre communiste ? Oui, donc si nous sommes incapables de prononcer au premier abord les prénoms des petits chinois, il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même de leur coté. Alors afin de ne pas leur compliquer la vie avec un mathieu impossible à prononcer et à mémoriser, ici je m’appelle Hong Yu, Sheng Hong Yu.

Merci Julien pour la photo!

Si Sheng (圣) est une traduction de « Saintes », Hong Yu (宏宇) n’a aucun rapport avec mon Prénom Français. Il me fut proposé par ma professeur de Chinois de l’x. 宏 fait référence à la grandeur, 宇 à l’espace. Des traductions fantaisistes m’ont été proposées : le Saint Explorateur Cosmique, ou Celui qui magnifie la Sainteté à travers l’Espace. Rassurez-vous, ce n’est pas à cela que pensent automatiquement les Chinois quand je leur dis mon prénom. Cependant, la réaction est toujours la même : 好听, très joli prénom ! Car c’est vrai que c’est un prénom très noble que m’a choisi Mme Bai, à moi d’être à la hauteur de ce prénom…

Mais je n’ai toujours pas répondu à la question. Donc oui, retour au Chinois, langue tonale, 4 tons. Le premier, un ton plat (comme la deuxième syllabe dans tadaaaaa), le deuxième, un ton montant (comme What ! d’un ton incrédule), le troisième, un ton qui va racler le fond de la gorge (un So insatisfait), et le petit quatrième, un ton descendant (comme l’apostrophe américain Hey !). Deux accents différents, c’est vraiment comme deux syllabes différentes. Ainsi 妈妈骂马吗?, qui veut dire Maman a-t-elle grondé le cheval, lorsqu’on l’écrit en Pinyin sans les accents, ça nous donne ma ma ma ma ma ? …

Mon petit prénom, Hong Yu, se lit avec un deuxième suivi d’un troisième ton. Mais il suffit de le prononcer un tout petit peu différemment, avec deux 2èmes tons, et on obtient tout de suite 红鱼, Poisson Rouge !

7 commentaires:

Fabien a dit…

Un très bel article, très bien documenté ! ;)
恭喜,红鱼!!

bruno a dit…

c'est un peu compliqué ... comme le chinois sans doute... comme la chine surement .... serait ce l'effet du temps ????

Cécile a dit…

Tout s'explique! Je suppose que c'est aussi la même chose pour Jackie Chan, le héros de ma jeunesse!
Joyeux Noël!

Cécile a dit…

Et aussi pour Michelle Yeoh!

Sarah 姗 a dit…

J'applaudis des deux mains! (Enfin, je vois pas trop comment je pourrais applaudir d'une seule main, mais sans doute que la langue française est encore pleine de mystères pour la toute jeune francophone que je suis.)
Mention particulière pour la version karaoké "en différé" de Hélène!

Arnaud a dit…

Tu trouves pas que Sheng Hong Yu ça fait un peu Shame On You ?
Tu pourrais me trouver un nom chinois pour épater mes potes un peu ?
Avec un jeu de mot ça me ferait bien poiler... Je connais un Zhang Junyou et mon oreille pas très sinoréceptive comprend à chaque fois Gérard Jugnot... En plus le mec en question calait en début d'année une moustache à la Jugnot.

Mathieu a dit…

Ah Ah, en fait ça ressemble plus à "change ton GU"!

Je regarde ce que je peux faire pour ton nom chinois!